Vous êtes ici : Accueil > Lycée éco-responsable > Formation des Délégués DD !
Publié : 7 août

Formation des Délégués DD !

Début juillet les délégués développement durable du lycée Anova ont eu la chance de suivre une petite formation, donnée par Fabienne Bourdeau (du CIE), sur les effets néfastes du plastique.

Un diaporama assez émouvant a permis à Fabienne de passer de l’époque « Le plastique c’est magique » des années 1930, « au plastique c’est tragique » de nos jours…

Car les plastiques sont peu dégradables et mal biodégradés. Parmi les produits finaux de dégradation, certains de leurs additifs sont des perturbateurs endocriniens, et d’autres (métaux lourds, colorants ou stabilisateurs) sont toxiques et non biodégradables. Les impacts environnementaux sont importants à moyen ou long terme, en particulier quand les plastiques se dégradent en petites particules et participent au transport de polluants qui peuvent être absorbés par les animaux filtreurs et les poissons et ainsi s’insérer dans la chaîne alimentaire.

Les plastiques flottants deviennent des déchets marins qui, même dans des zones éloignées (à plus de 2 000 milles marins du continent le plus proche pour les îles Midway), tuent des espèces protégées et menacées. Les sacs plastiques mangés par des tortues qui les confondent avec des méduses ne sont qu’un des exemples. Un autre problème est celui de nombreux albatros qui meurent, le gésier et l’estomac pleins de dizaines de jouets et objets en plastique, qu’ils ont ingéré en mer ou que leurs parents leur ont apportés au nid.

Le vortex de déchets du Pacifique nord contient une telle accumulation de plastique qu’il est surnommé le « septième continent ». Une étude du WWF parue en 2019 indique que la quantité de déchets plastiques accumulée dans l’océan pourrait doubler d’ici 2030 et atteindre 300 millions de tonnes.

Un autre phénomène, encore émergent, est la diffusion massive depuis les années 1990 de micro plastiques et microbilles de plastique dans des centaines de produits cosmétiques, dentifrices, savons et shampoings, que l’on retrouve sous forme de déchets mal retenus par les stations d’épuration, dans les cours d’eau, les lacs et la mer.

Pour contrer tout cela, plusieurs actions sont préconisées : ne pas jeter de plastique dans la nature, bien-sûr ! Mais aussi consommer différemment. Et pour illustrer en partie ce propos, Fabienne nous a appris à remplacer nos pochons en plastique par des sacs faits main grâce à de vieux tee-shirts… Et le plus cool dans tout ça c’est qu’il n’y a besoin d’aucune couture, on fait des nœuds et le tour est joué !!!!

Regardez nos chefs d’œuvres

Merci Fabienne <3