Vous êtes ici : Accueil > Lycée éco-responsable > Visite découverte à Eco trans.
Publié : 26 juillet

Visite découverte à Eco trans.

Le 3 juillet, lors de la semaine du développement durable, une classe de 2nd du lycée Anova a été visiter Eco Trans.
Eco Trans (transport écologique) est une entreprise familiale de 9 employés qui existe depuis 13 ans. Elle a été créée en novembre 2005 à Ducos. Ils ont également une autre entreprise appelé OZD (Objectif Zéro Déchet).
Cette entreprise consiste à récupérer les déchets dans diverses entreprises de Nouméa et du grand Nouméa. Elle trie plusieurs types de déchets :
• Organiques pour le compost
• le verre
• le plastique
• le carton (matière propre)

Quand elle récupère les déchets chez les particuliers ils sont déjà tous triés.
Sur le grand Nouméa, 226 000 tonnes sont créées chaque année. En 2016, l’entreprise a récupéré 3200 tonnes de ceux-ci, et en a exportés 1400 tonnes pour recyclage en Australie et en Chine. Elle a donc recyclé 50 à 60 % de la masse totale récupérée. Mais l’entreprise précise bien qu’elle ne peut pas recycler les déchets souillés ou mixtes (plusieurs matériaux mélangés).
Une fois recyclé (par d’autres pays : Australie et Chine), les déchets sont transformés en :
• emballages (pour le carton),
• en faux teck (pour le plastique),
• en sable pour les dalles de béton (le verre).
Il existe 150 façons de recycler les déchets et les pays qui opèrent ces opérations les revendre en matériaux transformés.

Chez Eco trans les employés commencent à 5h avec les tournées liées à la récolte des déchets dans divers entreprises et collectivités pour poursuivre avec 3 tris et enfin terminer par le broyage ou le compactage.
Dans cette entreprise on peut exercer plusieurs métiers :
• Collecteur
• Chauffeur
• ou administrateur
Pour la plupart des postes d’employé il n’est pas demandé de diplôme particulier mais il est nécessaire d’être rigoureux, ponctuel et sérieux : en somme être professionnel.
Il faut être capable de reconnaître les matières qui composent les déchets.

Pour les administrateurs de l’entreprise, des diplômes ou de fortes connaissances sont nécessaires notamment en langue car des échanges commerciaux sont faits avec les pays étrangers.

Il est donc important de traiter les déchets car cela leur donne une nouvelle vie, ça pollue moins et ça nous revient 40 % moins cher que de les enfuir.

Cette visite était intéressante car nous avons appris énormément de choses. Exemple : si l’on veut faire un tri très efficace chez nous, il nous faudrait une trentaine de poubelle. Il reste donc du chemin pour améliorer la gestion de nos déchets.

Groupe de travail composé de :
Lilian Danon, Caroline Poleilei, Moana Manusauaki, Shakira Karembeu, Isaïe Fetaulaki, Morgane Vaoheilala, Hawë Huna, Lyane Ufa-Chung.