Publié : 20 février

Sensibilisation à la "Communication Pacifique".

Certains lycéens de seconde ont eu droit à une rentrée pas comme les autres ... en effet, après l’accueil traditionnel : découverte des nouveaux camarades, emplois du temps, livres, visite de l’établissement ... une classe de seconde a pu bénéficier, grâce à l’appuie de la direction et à l’association "Communication Pacifique", de deux jours de sensibilisation à la communication bienveillante.

JPEG - 7.3 ko

La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication pragmatique et efficace, qui permet d’être clair et cohérent dans la communication, tout en étant ouvert et dans la compréhension de l’autre. Cette approche favorise la coopération et la résolution de conflits. Elle a été créée par Marshall B. Rosenberg,(1934 - 2015) docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs ». [sources :http://www.cnvformations.fr/index.php?m=10&ms=118 ]

Pourquoi une classe initiée à la CNV ?
La volonté de l’établissement est de favoriser l’épanouissement des élèves, tant scolairement qu’humainement, c’est pourquoi, il nous a paru intéressant de proposer, en plus des enseignement dits "classiques" cette ouverture à nos élèves. Par ce biais, nous espérons qu’ils pourront accéder à une meilleure connaissance d’eux même afin de leur permettre une action plus juste dans le monde.

Ces deux premiers jours de formation ont permis aux élèves de cerner quelques fondamentaux de la CNV, de façon théorique et ludique. Malgré les chaleurs de la rentrée, les élèves ont apprécié les partages que les échanges ont permis. Ils ont pu découvrir et développer un vocabulaire plus approprié pour parler de ce qu’ils ressentaient, car bien que le vocabulaire de la raison soit développée, ils ont pu se rendre compte que dés lors où il s’agit de dire et de nommer précisément ce que l’on ressent, nos mots sont pauvres et limités.

Et l’aventure ne fait que commencer ... une partie de l’équipe enseignante a également suivi cette formation et d’autres rencontres sont prévues dans l’année.