Vous êtes ici : Accueil > Formations > Convention Science Po. > Rencontre avec le Haut-Commissaire
Publié : 11 juin 2012

Rencontre avec le Haut-Commissaire

JPEG - 83.4 ko

La dizaine d’élèves qui a intégré la convention Sciences Po du lycée Anova a eu le privilège de rencontrer à deux reprises M. Dupuy, Haut-Commissaire de Nouvelle-Calédonie.

Monsieur Dupuy a d’abord répondu à l’invitation des élèves, au mois de mars dernier, au sein même du lycée ANOVA, à Paita.

JPEG - 98.8 ko

Le gouvernement étant partenaire de la convention Sciences Po, il était normal de demander à son représentant quels sont les intérêts et les atouts de ce dispositif pour les jeunes calédoniens. Un échange direct et détendu en a découlé... Les élèves ont assouvi leur curiosité et posé les questions qui leur tenaient à cœur : Comment devient-on Haut-Commissaire ? Quel est votre point de vue sur l’emploi local ? Que pensez-vous de la collégialité ? .... La rencontre s’est terminée autour d’une collation, Monsieur Dupuy, plein de prévenance, faisant passer les plats...

C’est donc avec un énorme plaisir que le même groupe a rendu visite le 4 mai au représentant de l’Etat, dans sa demeure de Nouméa. La traversée du parc a été le premier plaisir, ensuite Monsieur Dupuy nous a installés dans le salon de réception où l’on nous a servi des rafraîchissements tout en discutant avec lui et son épouse...

JPEG - 124.1 ko

Anecdotes sur la venue de Monsieur Sarkozy en 2011 (à qui l’on doit les succulentes chouquettes que nous avons dégustées), description de l’îlot Lepredour, résidence secondaire du couple, ressentis personnels par rapport à la fonction de Haussaire...
Nous sommes ensuite passés aux choses plus sérieuses : nous avons découvert l’original de l’Accord de Nouméa, les installations qui ont recueilli les résultats des élections présidentielles en Nouvelle-Caledonie et enfin nous avons visité la cellule de crise du haussariat, pris connaissance de son plan ORSEC et des acteurs de ce formidable dispositif.

JPEG - 142.2 ko

16 h, notre car nous attendait, le plan ORSEC ne permet pas encore d’éviter les embouteillages d’un vendredi après-midi !!!
Impression générale partagée par tous : Quel bonheur de discuter en toute simplicité avec un personnage aussi intéressant...