Publié : 28 juillet 2011

Les lycéens de Païta à la Province Sud

Le 17 Juin, l’hôtel de la province Sud a accueilli des élèves du lycée d’Anova. A cette occasion, l’hémicycle s’est vu réquisitionné pour une rencontre entre les élus de la province et les jeunes de Païta. Au programme, une présentation de la province Sud et de ses actions, une explication de son fonctionnement et surtout des débats sur des sujets d’actualité. L’opération s’est révélée être une franche réussite puisque les lycéens sont ressortis de l’hémicycle en fin de journée, totalement réjouis par leur après-midi.

JPEG - 13.3 ko

A l’occasion de la visite des lycéens d’Anova, le vendredi 17 Juin à l’HPS, nous avons interviewé une élève afin qu’elle nous révèle ce qui s’était passé dans l’hémicycle.
Camille Gre, 17 ans, qui poursuit actuellement une première en sciences technologiques, sanitaires et sociales, a répondu à nos questions.

Qu’as-tu pensé de cette visite à l’HPS ?
 << C’était très intéressant ! Déjà nous avons eu l’occasion de rencontrer des élus tels que Gil Brial, Rusmaeni Sanmohamat et Dominique Daly, mais aussi le sous directeur de la DPASS, François Moa Waia et Jules Hmaloko, secrétaire général adjoint. Nous avons pu débattre avec eux sur beaucoup de sujets actuels et notamment sur ceux qui touchent notre branche. Je pense que cela nous à permis de mieux percevoir l’avenir en Nouvelle-Calédonie. >>

JPEG - 13.3 ko

Plus précisément, peux-tu nous dire quels sujets on été traités ?
<< Tout d’abord, on nous a présenté la province Sud. C’était important, car nous avons pu comprendre à quoi cette institution servait et de quelle manière elle agissait. Par la suite, on nous a expliqué comment les budgets étaient gérés et particulièrement ceux affiliés à notre domaine. Pour finir, nous avons débattu sur des sujets d’actualités comme par exemple la vie chère, les études, les bourses à l’étranger etc.>>

Penses-tu que cette visite à la province Sud est une initiative à reconduire avec d’autres lycées ?
<< Oui totalement ! C’est indispensable que les jeunes se rendent compte de toutes les possibilités qui nous sont offertes et de ce que la province Sud nous propose. Par exemple aujourd’hui, grâce à ces discussions et débats je sais vers quoi orienter mes études puisque nous avons parlé du manque de spécialisations chez les infirmières. J’étais déjà attirée par ce métier mais désormais je sais exactement ce que je dois faire afin d’obtenir facilement un emploi en Nouvelle-Calédonie. Si cette visite m’a aidé à y voir plus clair sur les possibilités d’avenir, elle peut être bénéfique à beaucoup d’autres jeunes ! >>
 

JPEG - 59.1 ko

Ci dessus, les élèves du lycée Anova et les élus de la province Sud

(Article et photos de la Province Sud)